Ne plus vexée - une vue personnel du conflit Israëlo-Palestinien
   

Je ne suis plus vexée. Je m’inquiète toujours, je suis triste toujours, je suis déçue toujours, mais je ne suis plus vexée. Eh bien, ce n’est pas entièrement juste – il y a toujours une chose qui me dérange. Au début, j’ai été dérangée par les trois garçons qui faisaient du stop en Cisjordanie. J’ai été dérangée par la réaction d’Israël par rapport leur disparition et par ceux qui ont décidé de s’en occuper de la situation et tuer un autre garçon en revanche. J’ai été dérangée par ma famille qui ne pouvait pas comprendre pourquoi je ne comprends pas, par ceux qui me connaissent et qui ne se troublent pas de me demander si je me débrouille avec la situation, et par ceux qui sont complètement inconscients de cette histoire. Surtout, j’ai été vexée par moi-même pour être dérangée parce que, franchement, je n’ai pas le droit d’être vexée ! Je ne suis plus vexée par tout ça. Mais je suis toujours dérangée par les messages sur Facebook, et les médias, et par les étrangers qui choisissent un côté sans comprendre l’histoire en entière.

Je suis aussi vexée qu’il me fallait aussi longtemps d’écrire ce message et que je l’écris en ce moment. Ca me dérange que cette guerre prend si longtemps que j’ai assez de temps de décider d’écrire quelque chose. A vrai dire, il me faut beaucoup de temps à décider des choses. Voilà un exemple : quand je me lève le matin, je me laisse assez du temps avant de partir au bureau pour décider quelles habilles à porter ce jour-là. Et mon bureau se trouve chez moi ! Personne verra ce que je porte mais j’ai toujours de la peine à décider mes habilles. Pour la plupart, je finis par prendre les mêmes habilles que la veille. Mais je m’égare du sujet.

Je n’y habite pas et je n’ai pas tous les faits devant moi pour être capable à juger justement la situation. Donc, je n’ai pas le droit de juger ce qui arrive en Israël ou aux territoires Palestiniennes. Ici on arrive (enfin) au sujet : Vous n’avez pas le droit à juger non plus ! Par « vous » je veux dire toutes les personnes qui pensent qu’ils peuvent partager des liens par internet qui montrent que le côté Israélien ou Palestinien est le côté « mauvais. »

Vous n’êtes pas un Israélien innocent qui essaie simplement de vivre sa vie. Vous n’êtes pas un Palestinien qui s’est perdu au milieu de bataille. Ces personnes ne vous ont rien fait pour mériter votre jugement ! Vous n’y habite pas et vous n’avez pas une famille qui souffre de ce chaos (en effet, ma théorie est tort seul si vous avez une résidence et/ou de la famille dans chaque territoire, à Israël et Palestine.) Vous êtes, donc, injustifiés par la diffusion des liens de propagande sur cette question !

Au lieu de partager des vidéos sur Facebook qui montrent comment des Palestiniens innocents ont été tué par une bombe sur un hôpital ou comment les Hamas se cache derrière des enfants, pourquoi ne pas partager des vidéos des Juifs et Musulmans en train de bavarder et boire une tasse de thé ensemble ? Pourquoi ne pas montrer que les Arabes et les Israéliens se mélangent ? Pourquoi ne pas montrer des jeunes couples – les hommes juifs mariés aux femmes musulmanes ? Ah, oui, ça existe (et aussi le contraire !) Essayer le suivant : Au lieu de diffuser la haine autour du monde, trouvez une vidéo qui montre des gens différents qui s’entendent bien.

Comme ça : https://www.facebook.com/events/580333962078108/?ref=22
Comme ça : http://www.anu.org.il/group_messages/102.htm
Comme ça : https://www.facebook.com/events/336129229884611/
Comme ça : https://www.facebook.com/OnePersonCanMakeADifference?fref=photo
OnePerson.jpg
Allez, c’est une défie. Et en la cherchant, faites pareil pour le conflit entre la Russie et Ukraine. Merci.

Une chose qu’il vous faut absolument comprendre: De plus en plus de gens des deux côtés de la barrière ont été contraint d’entrer cette tourmente. La situation s’est élevée à un point où les stratagèmes défensifs ne marchent plus et les mesures offensives doivent être utilisées (par les deux côtés !) Les soldats sont obligés de protéger leurs compatriotes et leurs familles. C’est difficile à comprendre mais ces soldats ont contraint de combattre et de mourir pour la paix. Ce ne sont pas les soldats qui sont les coupables, ce ne sont pas leurs familles qui sont les coupables, et ce n’est guère le gouvernement qui est coupable. Franchement, ça n’a pas d’importance qui est le coupable ! Alors, arrêtons-nous d’accuser et commençons de diffuser l’encouragement pour la paix.

Le fait que vous soyez juif qui habite en Europe ne vous donne pas le droit de partager les liens fait pour montrer les Palestiniens comme les Nazis. Le fait que vous soyez musulman qui habite au Canada ne vous donne pas le droit de partager les liens fait pour montrer qu’Israël est le diable. Le résultat de vos actions fait rien à part pour m’énerver et diffuser des émotions négatives dans les personnes qui regardent vos messages. Il est temps d’arrêter d’applaudir un côté contre l’autre et commencer d’aider les deux côtés de s’entendre et terminer ce conflit !